bronzageSe dorer la pilule, on est nombreux (et surtout nombreuses) à aimer ça une fois l’été installé : farniente au soleil, une mine radieuse et un teint halé éclatant, bref que du bonheur !

Cependant, nous avons conscience que les UV du soleil ne sont pas sans risques… Un petit rappel sur les dangers du soleil s’impose, et surtout de bons conseils pour bien se protéger et protéger ses enfants et pour que le bronzage n’ait pas votre peau ! :

Pour la petite anecdote :

Pour la petite histoire, Futura-Sciencenous raconte l’évolution du bronzage à travers les époques : au temps des Grecs, c’est la mode de la peau blanche qui dominait jusqu’à même s’enduire le corps avec du céruse (du carbonate de plomb très toxique). Ensuite, selon l’aristocratie le bronzage était réservé aux roturiers, c’est-à-dire les personnes qui n’étaient pas issues de la noblesse. Au XXe siècle, des scientifiques ont tenté de démontrer les bienfaits du soleil. Mais la blancheur reste encore une fois de rigueur ! Vient ensuite l’époque des Trentes Glorieuses après le Seconde Guerre Mondiale : les congés payés, mis en place en 1936, s’étalent désormais sur 3 semaines au lieu d’une seule. L’occasion de partir en vacances en hiver puis en été au bord de mer ! Durant les années 70/80, les prix des vols en avion baissent : les voyages dans les pays méditerranéens et tropicaux deviennent un véritable phénomène de mode, et peu après les centres de bronzage font leur apparition.

Les risques majeurs

  • Les coups de soleil : trop de rayons UV, une exposition trop prolongée au soleil et c’est la brûlure assurée. 
  • Vieillissement de la peau : il est également dû à une surexposition aux UV, que ce soit les UV émis par les rayons du soleil ou ceux d’une machine.
  • Cancer de la peau : la surexposition au soleil provoque de nombreux cas de cancers de la peau : selon la PNUE (le Programme des Nations Unies pour l’Environnement),  on dénombre 2 millions de nouveaux cas chaque année dans le monde… Trop de soleil, et surtout sur la peau plus fragile des enfants et les peaux claires, et le risque de cancer de la peau augmente.
  • Cataracte : on y pense moins mais la vue aussi se fragilise à cause des rayons du soleil. La cataracte est d’ailleurs la cause majeure de cécité dans le monde et on dénombre environ 20 millions de cas.

Comment se protéger du soleil ?

  • Se préparer avant l’exposition au soleil : 15 jours avant la (ou les) séance de bronzage, faites une petite cure de fruits et légumes riches en lycopène et bêta-carotène qui contiennent des substances protectrices contre les radicaux libres et qui aideront à teinter naturellement votre peau. Ne lésinez donc pas sur les carottes, tomates, pêches jaunes, abricots, haricots verts ou encore brocolis. De plus, n’hésitez à prendre des gélules bronzantes riches en bêta-carotène et vitamines C et E qui favoriseront une meilleure protection contre les allergies au soleil notamment. Pensez aussi à vous exposez progressivement au soleil en effectuant des petites promenades, en déjeunant sur la terrasse, etc.
  • Faites le plein de bons produits solaires : regarder l’indice sur les crèmes solaires est très important. En effet, suivant votre type de peau vous trouverez la crème adaptée. Ainsi, une crème indice 20 ne laisse passer que 1/20e des rayons du soleil. Les peaux claires privilégieront les crèmes  ayant un indice de 15 à 30; les peaux fragiles et allergiques choisiront plutôt une crème indice 40. Préférez également les produits waterproof pour vous baigner et être toujours protégé. N’hésitez pas à vous mettre de la crème plusieurs fois dans la journée (toutes les 2 heures), en particulier sur les zones sensibles comme le dos ou les épaules et n’oubliez pas de protéger votre visage.
  • Evitez de vous exposez aux heures où le soleil est le plus proche de nous, c’est-à-dire entre midi et 16h.
  • Sortez le chapeau ou la casquette et des lunettes de soleil haute protection.

 

Publicités