Le 14 novembre 2019, la Haute Autorité de Santé (HAS) publiait une recommandation au sujet de la prise en charge de la bronchiolite aiguë chez le nourrisson de moins de 12 mois.

bébé qui dort

Que dit la HAS au sujet de la kinésithérapie dans la prise en charge de la bronchiolite du nourrisson ?

Cette publication concerne spécifiquement les nouveaux nés et les nourrissons de moins de 12 mois ayant une première bronchiolite aiguë.

Entre autres conclusions, la HAS indique que les « techniques de kinésithérapie traditionnelles comme le clapping ou la vibration par exemple sont contre-indiquées ».

Les médias ont largement communiqué sur cette recommandation en faisant passer le message que la kinésithérapie n’était plus indiquée dans la prise en charge de la bronchiolite.
Pourtant chaque hiver, des épisodes de bronchiolites surviennent dans plusieurs régions de France et les kinésithérapeutes se rendent disponibles pour assurer la prise en charge d’urgence.

Les kinésithérapeutes répondent

Suite à la médiatisation de cette étude, les kinésithérapeutes ont tenu à répondre par la voie d’un communiqué des différents syndicats de la profession.

Ils souhaitent d’abord nuancer l’interprétation qui peut être faite. « A aucun moment, la HAS ne dit qu’il ne faut pas consulter de kinésithérapeute en cas de bronchiolite ».

En effet, la prise en charge du kinésithérapeute ne se limite pas au drainage bronchique. De plus, la prise en charge par les kinésithérapeutes permet de désencombrer le système de soins et notamment les urgences.

Les kinésithérapeutes peuvent également accompagner les parents et leur apprendre les méthodes recommandées.

Pour finir, ils recommandent qu’une étude soit faite pour évaluer la prise en charge des nourrissons en kinésithérapie de ville.

Le kinésithérapeute, un allié pour votre bébé

En résumé, si les vieilles techniques de rééducation sont contre-indiquées dans ce cas précis, la consultation du kinésithérapeute est toujours utile dans la prise en charge de la bronchiolite du nourrisson.

A Lire

Lire la recommandation de la HAS : prise en charge du 1er épisode de bronchiolite aiguë chez le nourrisson de moins de 12 mois

Lire le communiqué des kinésithérapeutes : Bronchiolite, les recommandations de la HAS mal-interprétées

D’autres articles

du-bon-usage-de-la-kinesitherapie-pour-le-traitement-de-la-bronchiolite-du-nourrisson

bronchiolite-selon-les-kines-les-recommandations-de-la-has-ont-ete-mal-interpretees

Kinésithérapie respiratoire de la bronchiolite du nourrisson post-recommandations : adapter ses soins.